Litige Locataire

Vous avez un problème pour récupérer la caution laissée auprès du propriétaire ? Vous n’arrivez pas à faire effectuer les réparations pourtant nécessaires au bon fonctionnement de votre location ?

Venez confier votre litige à nos conseillers juridiques spécialisés dans les litiges locataires propriétaires. Chaque jour, notre équipe d’avocats conseille des dizaines de locataires rencontrant un souci avec leur logement. Le locataire a des droits et se doit de les faire respecter. Certains propriétaires proposent des « arrangements » qui peuvent se retourner contre vous si les choses ne sont pas faites dans les règles.

A contrario, il faut savoir que certaines tâches d’entretien d’une location incombent au locataire et non au propriétaire. Avant d’attaquer votre propriétaire pour une tâche qui au final vous incomberait, il est judicieux de se renseigner auprès d’un conseiller juridique.

Un des cas le plus fréquents est l’entretien de la fosse septique qui, comme personne ne le sait, incombe au locataire et non au propriétaire. Sauf si cela est mentionné dans le bail.

Afin de respecter vos droits de locataire auprès du propriétaire et afin d’éviter une procédure couteuse, nous vous invitons à prendre conseil auprès de nos avocats-conseils au 01.75.75.60.50* et en donnant le code privilège 4509, à la secrétaire qui prendra votre appel avant de vous passer un conseiller juridique.

 

Se porter caution

Se porter caution pour une personne (physique ou morale), c'est s'engager à payer à sa place, si elle ne s'acquitte pas de ses obligations auprès de ses créanciers (paiement d'un loyer, remboursement d'un prêt, etc.). Le débiteur n'est pas partie au contrat de caution, même s'il en profite, il n'a donc pas à donner son consentement.

C'est un acte à ne pas prendre à la légère et qui peut être lourd de conséquences sur le plan économique pour votre situation personnelle et familiale en cas de défaillance du débiteur.

Prêt entre particuliers

Celui qui doit de l'argent à autrui doit le rembourser et spontanément. Il serait profondément malhonnête que de spéculer sur un éventuel oubli, gène, cout  du recouvrement, décès, éloignement géographique du préteur pour ne pas honorer son engagement vis-à-vis de lui, voir pire de nier en bloc son engagement de rembourser (mauvaise foi).

Projet de rigueur

Notre gouvernement souhaite modifier le taux applicable à l’achat de l’ensemble de ces produits pour le porter de 5.5 % à 7 %. L’augmentation de ce taux ne concerne donc pas seulement la restauration mais l’ensemble des produits qui bénéficiait jusqu’alors de ce taux réduit.

Ainsi sur un paquet de pate valant 2 euros H.T., le prix qu’il nous coutera ne sera plus de 2,11 Euros mais 2,15 Euros soit une augmentation de 0,04 centimes d’Euros. Cette différence paraît insignifiante sur une petite somme mais faîtes le calcul sur un caddie !